FANDOM


Testo elefen: Stefan Fisahn

Melodia: Pierre Degeyter

melodia (mp3 - 1.2 MB)

1. Velia! Represada de la tera!
Velia la condenda a famia.
Razona tona en caldera,
la esplode de la fin'!
Sutrae la represaros,
Slavos vos - velia! velia!
La mundo va cambia de base:
Nos es no - nos va cada!

Coro:
Camerad' - al combat' fini.
Nos libriante reuni -
La Internasional libri -
la umania!

2. Nos salva no uman alta,
no dio, re o imperor.
Libri nos de la cadenas,
pote fada ja de nos!
Prende la furada cosas,
de furores rica.
Nos forja la fero a esta ora,
entra ce esta es cald'.

Coro

3. Laboror e fermor nos ja es,
la plu grande de partes;
La pigrantes pote fuji,
esta munde va es nos!
Nos sangue no a la corvos,
a la vultur ance no.
Si nos escluidada los -
sol brilia a tota temp'.

Coro

Orijinal fransesEdit

1. Debout! les damnés de la terre!
Debout! les forçats de la faim!
La raison tonne en son cratère,
C'est l'éruption de la fin.
Du passé faisons table rase,
Foule esclave, debout! debout!
Le monde va changer de base:
Nous ne sommes rien, soyons tout!

Chorus:
Fiers compagnons, c'est la lutte finale;
En liberté, groupons-nous et demain,
N'ayons qu'un but: l'Internationale
Pour affranchir, enfin, le genre humain.

2. Il n'est pas de sauveurs suprêmes:
Ni Dieu, ni César, ni tribun,
Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes!
Décrétons le salut commun!
Pour que le voleur rende gorge,
Pour tirer l'esprit du cachot,
Soufflons nous-memes notre forge,
Battons le fer quand il est chaud!

Chorus

3. Ouvriers, paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs;
La terre n'appartient qu'aux hommes,
L'oisif ira loger ailleurs.
Combien de nos chairs se repaissent!
Mais, si les corbeaux, les vautours,
Un de ces matins, disparaissent,
Le soleil brillera toujours!

Chorus